Image Map




 

Partagez|

Akeupour Kyu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Coronae
avatar



Messages : 1990
Date d'inscription : 22/03/2010

MessageSujet: Akeupour Kyu Mer 23 Avr - 13:51


Au milieu d'un bois, à la tombée du crépuscule, un homme était en train de lire, adosser à un arbre. Des bruits lui parvinrent soudain, il était timoré, peu recommandé pour ses talents de guerrier. C'était une sorte d'érudit, un jeune adulte, qui avait une théorie, il avait utilisé les sciences de son temps, pour confectionner un liquide, qui avait d'étranges propriétés, il révélait, les lignes de la nature. Ces lignes étaient rendues visibles par le liquide, mais il ne savait encore rien sur le comportement de ces entités, leur signification, leur fonctionnement. Il travaillait pour le gouvernement, jusqu'à ce que celui ci décide de le doubler. Son labo avait été dévalisé. Dans sa fuite, il avait eu un accident, renversé dans une rue un passant pendant sa course. Il était tombé brutalement au sol. Son cœur le brûlait. La douleur était telle qu'il devait agir, comprendre ce qu'il se passait. Il arracha sa veste, des morceaux de verre avait perforé sa chair. Il avait gardé la fiole dans la poche interne de son vêtement. Elle s'était cassé lorsqu'il heurta le passant. Des lignes de sangs coulait sur son torse, des marques maculés sa peau, autour de sa blessure, comme des contusions, bleuâtres, des traits fluorescents apparaissait, dessinant des motifs étranges ... ( Arrow Style, on retourne dans le présent )

Les bruits devinrent de plus en plus intenses, des herbes qui se froissent, des branches qui craquent, des hommes venaient par là. Il se dépêcha de se lever et pris ses affaires. Mais les hommes le rattrapèrent vite, et l'encerclèrent. A l'allure de bandits défroqués, vêtus de guenilles, l'un d'entre eux s'esclaffa lourdement :

_ Que fait un noble comme toi ici ? Tu t'es perdu, minable ?
Un brouah de vilenies s'entendaient.
_ J'espère qu'il a beaucoup d'argent !
_ Ca faisait longtemps ! Que je n'ai pas découpé un noble !
_ Plus vite on le tuera, plus vite on aura son argent !



Notre protagoniste quelque peu étranger à ce genre de situation ne se sentait pas à sa place.
_ J'étais en train de lire, et d’accroître mon taux de connaissances !
Il ne trouva rien d'autres à répondre. Cette situation le dépassait quelque peu, mais bien qu'effrayé, il restait néanmoins très lucide.
_ Je sais ce que vous me voulez, mais je n'ai pas d'argent. Et ce serait une très mauvaise idée de votre part que d'essayer de prouver le contraire !

Non loin de là, perché dans un arbre, un épéiste, ami de cet homme en mauvaise posture, observait la situation et s'apprêtait à intervenir.

----------------------------------------------------------

Spoiler:
 

Grandles : Va égorger ton mouton pd
Suspect : OéOé, Va manger ton chien toi.





Dernière édition par Coronae le Mer 23 Avr - 20:02, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KyuRyu
avatar



Messages : 1039
Date d'inscription : 17/11/2010
Age : 26

MessageSujet: Re: Akeupour Kyu Mer 23 Avr - 15:52

La situation tourna au vinaigre bien plus rapidement que le bretteur l'aurait voulu. Son ami lui cachait visiblement quelque chose sur ses recherches. Pourquoi une bande de bandit des grands chemins viendraient se perdre en plein milieu de cette forêt ? Pourquoi prendrait-il le risque de s'en prendre à un homme seul ? Il est de notoriété publique qu'une personne seule à première vue ne l'est jamais en réalité, surtout une personne d'une telle allure. Peut-être que ces bandits étaient tout simplement stupide ?
A l'écoute des premières exclamations de ces forbans, il semblait clairement que la deuxième solution fut la plus probable...

Sans attendre d'avantage, l'épéiste sauta de sa branche et s'écrasa sur un premier bandit qui tomba immédiatement à genou sous son poids. Les pieds de l'escrimeur tombèrent pesamment sur ses épaules, brisant ses deux clavicules comme un marteau écraserait du verre. L'homme n'eut le droit qu'à un seul hurlement de surprise... la lame de l'épéiste traversait déjà son cou saillant, juste au dessus du sternum. L'épée était orienté vers le bas, elle traversait ainsi la totalité de la trachée du d'ores et déjà défunt.

Dans une effusion de sang, il retira son épée en prenant un nouvel appuie sur le cadavre, tombant ensuite au sol dans une parfait roulade pour arriver juste devant l'érudit. Il se redressa et se tourna vers les brigands restant.


    « Un seul cadavre suffira pour aujourd'hui messieurs. Nous n'avons rien à vous offrir, mis à part une mort aussi douloureuse que la sienne... » Il désigna le cadavre encore frais du bout de sa lame ensanglantée.

Visiblement, ceux-ci ne furent pas du même avis... ils se concertèrent rapidement avant de foncer tête baissée vers eux.
Dans un soupir, l'épéiste dégaina sa deuxième lame. Il pointa ses deux armes vers deux ennemis et activa un mécanisme étrange disposer sur la garde de chaque épée. Après une explosion provenant de sous les lames, les deux hommes ciblés tombèrent comme des mouches.
Décourager par ce nouveau lot de mort, le restant des bandits cessèrent leur charge pour repartir en sens inverse.
Le bretteur tint sa position défensive encore quelque seconde avant de se détendre.


    « Tu te fais attaquer le jour où tu fais appel à moi. Je ne crois pas au hasard mon vieux. »

Il sortit de sa poche un petit sac de poudre et deux billes de plomb afin de recharger les deux petits canons de ses épées.

    « Tu m'expliques ce qu'on fout au milieu de cette forêt exactement ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coronae
avatar



Messages : 1990
Date d'inscription : 22/03/2010

MessageSujet: Re: Akeupour Kyu Mer 23 Avr - 20:45



Cet homme était toujours le même. D'aussi longtemps que je m'en souvienne, il a toujours été quelqu'un de loyal, et d'avenant, serviable sans être docile pour autant. C'était un de ces hommes qu'on qualifie de bon. Je l'avais quitté lors de mon entrée à l'académie. J'étais un petit génie pleins d'avenirs, mais hélas très vite rattraper par mes ambitions. Je ne savais de ce monde que ce que j'en avais appris à l'école et de mes parents, assassinés par brigands lors de la grande rébellion. Cet homme l'a sauvé de justesse cette fois là, Soark, c'était déjà un quelqu'un, un épéiste hors pair, à ses 16 ans, il avait rejoint l'armée du gouvernement. Il était encore aujourd'hui parmi eux, commandant d'un escadron tout à fait singulier, les exécuteurs.

Soark était non loin du cadavre et regardait le noble.

_ J'étais là à vaquer je t'assure, et ces gens sont arrivés. C'est une pure coïncidence.
Il avait pour habitude de ne jamais dévoiler ses intentions. Ca n'était pas une histoire de confiance, simplement une éthique qu'il avait décidé de suivre. Il se relevait alors et se tourna vers Soark.
_ Nous ne devons pas traîner, tu sais toi même que tu n'es pas là par hasard. Depuis mon accident, certaines choses ne sont plus les mêmes, et je crains d'avoir des problèmes avec l'empire.

Il ramassa alors ses affaires, et se dirigea vers le nord, à la capitale, mais Soark l'interpella.
_ Ton rythme cardiaque.
_ Oh. Je n'attendais pas mieux de ta part. Tu l'as remarqué ?
_ Tu ne vas pas m'expliquer ?
_ Bien sur que non. Tu dois t'en douter. Et actuellement, ca n'est pas comme si tu avais besoin de la savoir pour me suivre.

Tous deux se dirigèrent alors vers la Capitale, peu de temps avant de pénétrer dans celle ci.
_ Pourquoi ne nous dirigeons nous pas vers l'entrée ?
Il restait silencieux, et d'une certaine manière, il paraissait satisfait de cette étrange situation. Peu de temps après, ils arrivèrent devant les murailles qui entouraient la Capitale. L'homme s'approchait et frappa soudainement sa poitrine, d'une main plate.
_ Noa !

Le coup fut tel qu'il se recroquevilla sur lui-même. Une certaine douleur se laisser imaginer en voyant la position du jeune homme. Il cracha, un fil de sang tombait depuis ses lèvres. Soark se précipita à coté de lui.
_Es-tu malade ! Pourquoi tu as fait ça ?

Noa se redressa légèrement. Il approcha sa main droite de son visage, et la passa sur sa bouche. Des tâches bleuâtres apparaissaient sur sa main, un peu de sang coulait, le même qu'il avait craché un peu avant. Soark ne savait quoi faire. Il était juste là pourtant, a coté de lui, mais il était totalement abasourdi par la situation, ce coup était destiné à le blesser lui-même, et il ne comprenait pas. Noa fit un pas pour se rapprocher du mur. Il tendit son bras droit, et posa sa main sur celui-ci. Un peu de sang coulait, depuis la paume de sa main. Il força sur son bras, les tâches grossissaient, et la matière semblait comme se mouvoir. Ses doigts entraient dans le mur, bientôt sa main. Il se redressa soudainement.

_ Maintenant !

Il attrapa la main de Soark, et le tira vers lui. Interloqué par ce geste, il n'eut pas le temps de réagir, et fut déséquilibré et tomba vers Noa. Il passa au travers du Mur, et Noa l'avait suivi. Noa s'apprêtait à rendre la marche, mais il fut stopper net. Un morceau de son long manteau blanc de noble était rester dans le mur et résistait quelque peu avant de se déchirer.

----------------------------------------------------------

Spoiler:
 

Grandles : Va égorger ton mouton pd
Suspect : OéOé, Va manger ton chien toi.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Akeupour Kyu

Revenir en haut Aller en bas

Akeupour Kyu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chatiment :: Détente :: Détente :: Discussions-
Sauter vers: