Image Map




 

Partagez|

Les stratégies dans leur globalité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Fatal.




Messages : 27
Date d'inscription : 31/12/2013

MessageSujet: Les stratégies dans leur globalité. Dim 9 Mar - 15:21

Etant donné que Chatyr, c'est une commu (lol cé vré ? c pa club maid ??), et que qui dit commu, dit jeux en équipe, je me suis dis qu'il pourrait être intéressant de partager mes connaissances vis à vis des différentes stratégies qui existe sur LoL.
Ce guide aura pour but de faire une présentation simple et générale de celles-ci, les multiples variations possible d'une même stratégie n'y seront pas abordé.
De plus, j'aimerai préciser que tout ce que j'écris n'engage que moi, et que je ne présente rien comme une "vérité", l'ensemble des éléments que j'exposerai résultent de trois choses : ma propre expérience en jeux, mon analyse des games pro, et celle de proffessionnels en la matière (issues de commentaires de game en direct, d'article écris, de vidéo explicative). Si vous n'êtes pas d'accord avec l'un des point que je présente, je suis ouvert à la discussion, du moment qu'on parte pas en embrouille pour une simple divergence d'opinion. On est pas là pour ca. Wink




1/ Stratégie de base.

La première stratégie que j'aimerai abordée, n'en est pas vraiment une. En fait, il s'agit plus de présenter un rapport neutre à la game, une approche qui ne favorisera pas à sa création tel ou tel plan de jeux, mais souhaite être capable de répondre au plus grand nombre de situations possible, pour ces raisons, elle s'appuiera sur une composition flexible et complète. Le but est ici d'avoir une base solide, sans faiblesse exploitable, pour ensuite adapter son style de jeux et ses actions au déroulement de la game et à son adversaire. On cherchera donc à disposer du plus grand nombre d'outil possible (cc, waveclear, puissance de push, mobilité, AOE).
C'est pendant la game que la stratégie naitra véritablement, et après avoir pris connaissance de son adversaire. Si celui-ci dispose de très peu de waveclear et d'une puissance d'engage mitigée, la composition classique pourra se tourner vers une stratégie de fast push de towers, afin de récupérer un montant de gold global qui permettra d'arriver en midgame avec une avance notable, et de pouvoir ensuite utiliser sa capacité de teamfight correcte (on est sur une compo polyvalente, on ne l'oublie pas) pour prendre le lead de la game, grâce aux gold pré-alablement récupérés sur les towers.
On peut aussi imaginer une composition adverse qui présente un double assassin, et une tendance aux dégats et CC monocibles de manière générale (c'est ce qu'on appelle une "Pick comp"). Ici, la composition classique et équilibrée pourra se tourner vers un style de jeux cloisonné et très safe. Son objectif sera de ne pas prendre de risque en early game afin de ne pas donner un avantage à l'équipe adverse qui pourra snowball. Elle cherchera à multiplier les fight en 5v5, voire 4v4, pour abuser de sa supériorité en teamfight une fois le midgame arrivé. Pour se faire, elle poura forcer des drakes, et adopter des déplacements de groupes de manière générale. Elle devra aussi comprendre le jeux adverse et éviter de se retrouver en situation de 1v1/2v2/3v3 où celle ci excelle, ainsi que les déplacements solo, facilement punissable par une composition double assassin. Pour se faire, une prise de vision dans la jungle adverse est primordiale afin de savoir où les adversaires dangereux se situent, et ainsi pouvoir éviter une rencontre avec eux en dehors des teamfight 5v5. Cette prise de vision devra d'ailleurs être faite méthodiquement, puisque c'est en soi une opportunité pour une pick comp, de catch l'un de vos membre et de le tuer avant que vous puissiez réagir.

Pour résumer, la stratégie "classique" ou "polyvalente", se base sur un pannel d'outil varié vis à vis des champions utilisée, et se met en place une fois la game commencée, l'improvisation y est donc essentielle.



Exemples de compositions polyvalente : Top = Shyvanna    ou  Top = Renekton
                                                     Jungle = Lee-Sin         Jungle = Elise
                                                     Midlane = Gragas         Mid = Orianna
                                                     AD Carry = Vayne        ADC = Caitlyn
                                                     Support = Leona          Support = Nami





[i]2/ Pick comp, stratégie de catch[/i]


J'enchaine sur la pick comp étant donné que elle a été présentée pour illustrer l'interaction de la stratégie polyvalente dans l'exemple précédent. La pick comp est donc une composition et stratégie visant à récupérer des kills sur des cibles isolées grâce à un burst et des CC monocibles puissants. Une fois ce ou ces kills pris, elle pourra se tourner vers les objectifs de la map et teamfight si besoin, en raison de sa supériorité numérique. Elle demande donc un sens de l'anticipation développé pour connaitre à l'avance les rotations et déplacements de l'équipe adverse, ainsi que des joueurs abiles mécaniquement, étant donné que la plupart des champions s'insérant dans ce genre de composition demandent une certaine maitrise technique (Lee sin, Thresh, Leblanc, Zed etc...).
De par sa puissance en terme de burst et cc monocible, la pick comp aura une capacité de teamfight limitée. Les cibles prioritaires y étant beaucoup plus protégée que lors des rotations sur la map. Un affrontement 5v5 peut toutefois être envisagé si l'avance est considérable et permet de burst la frontline pour ensuite assassiner les carrys adverse qui se retrouveront sans défense. On préfèrera toutefois les "skirmiches", comprendre escarmouches a 2v2, 3v3, où les champions utilisés dans ce genre de stratégies se révèlent très efficace.
Un autre point faible de la pick comp est la difficultée qu'elle présente pour revenir dans une game. Les champions qui y sont utilisés sont souvent sensé snowball et doivent se commit pour placer leurs dégats, de plus, les dammages dealers de ces compos ont un kit de CC relativement limité. (Zed et LB, c'est pas Ori) Il pourront donc difficilement compensé leur manque de stat pure par des cc intelligents si ils tombent derrière l'early game.
La pick comp est donc à utilisée en menant un style de jeux agressif dès l'early game. Le jungler y est extrèmement important car il est en charge d'assurer le snowball de ses 2 sololaners (parfois 1 seul, cela dépent des compos), en plus du sien. Il sert de rampe de lancement à son équipe et doit donc être très effectif dans la gestion des premiers ganks, identifier les lanes à gank et celles qui seront ganks par le jungler adverse pour pouvoir countergank et renverser la situation. (Le countergank étant souvent bien plus impactant, étant donné qu'il y a 2 fois plus d'opportunité en terme de kill, flash à faire sauté, mise low hp pour objectif dérrière etc.)

Exemple de pick comp : Top : Lee sin     ou    Top : Riven
                                Jungle : Zed                     Jungle : Kha Zix
                                Mid : Leblanc                    Mid : Twisted Fate
                                ADC : Ezreal                     ADC : Lucian
                                Support : Thresh               Support : Blitzcrank





Stratégie de teamfight :

L'une des plus connues et utilisées, elle se base tout simplement sur une composition au potentiel de teamfight bien au dessus des autres comps. Souvent, cette composition gagne en puissance au fil de la game, ce en raison de deux grand points : premièrement, les champions qui s'insèrent bien dans ce type de comp sont pour un grand nombre d'entre eux très efficace en late game. (Exemple : Amumu, Karthus, Ashe etc.,,). La seconde raison est que les gros teamfight sont plus a même de se dérouler tard dans la game, car la présence d'objectifs restant sera plus faibles, les joueurs seront donc regroupés et amené a prendre ou défendre les même objectifs. Cependant, il existe des stratégies de teamfight qui base leur succès sur des early fight en utilisant le drake comme bait. Leur pic de puissance étant souvent entre la 7eme et la 9eme minute (Dépend des botlanes et de leurs outils respectifs au niveau 6), parfois un petit peu plus tard, au moment de l'entrée en midgame. Cependant il s'agit d'un cas spécifique que nous ne détaillerons pas plus dans ce post.
D'autre part, une composition de teamfight doit répondre a certains critere et ne peut pas être construite ex ajoutant 5 monstres de teamfight a chaque poste. On recherche une synergie, des effets de sorts qui viendront optimiser les autres. Par exemple, le combo Amumu Varus est très bon car l'ulti d'Amumu permet a celui de Varus d'être lancé très facilement, puis de se répandre puisque les cibles secondaires sont elles aussi immobilisée par Amumu.
Ce genre de composition demande donc un sens du timing assez poussé, il faut savoir prolonger un temps de cc en plaçant le sien au denier moment sans que la cible n'ait le temps de bouger entre les deux, savoir mettre son burst skillshot avant que les cc n'expirent etc...
Il existe aussi des compositions de teamfight qui ne présentent pas ou peu ce concept d'emboîtement, qui auront un modèle de teamfight tout a fait différent, mais pas moins efficace. On peut par exemple composer une équipe basique, sans effets kisscools, mais dont la solidité et le manque de faille en teamfight peut être sa plus grande force. En mettant par exemple un hard carry comme Kog maw, une frontline de deux avec un bruiser menaçant comme Renek, et une machine a CC comme Thresh, un Lee sin jungle qui gardera son ulti pour Peel pour le Kog maw, et un Midlaner utilitaire comme LuLu pour assurer un peu plus le DPS de Kog maw en le protégeant, tout en pouvant apporter des outils a sa frontline si besoin.

La teamfight comp peut de révéler être un excellent counter a la pick comp si elle ne se retrouve pas derrière en early, le jungler sera ici souvent accès farm et counter gank : il cherche a maximiser son apport en gold pour les teamfights a venir tout en ayant une présence suffisante pour rassurer ses laners et leur permettre de monter en puissance pendant l'early / Mid de façon safe. Plus tard, elle devra savoir group au bon moment pour garder ses membres fragiles en vie et pouvoir enclencher un 5vs5 afin de faire parler sa supériorité dans le domaine. La teamfight comp peut être counter par le split push au moment ou elle essais de se mettre en place, chose que nous verrons dans la prochaine stratégie.

Exemple de teamfight comps : Top : Shyvanna.  Ou.   Top : Yorick
                                                       Jungle : Sejuani.           Jungle : Aatrox
                                                        Mid :    Orianna.            Mid : Karthus
                                                        ADC : Graves.                ADC : Vayne
                                                        Support : Thresh.          Support : Alistar





La stratégie de splitpush :

Elle sera la dernière stratégie que nous aborderons ici, le splitpush se définit en un mot : dilemme. Le but est de forcée votre adversaire a prendre une décision sub optimale dans l'urgence sous peine de se voir subir une perte encore plus grande dans les secondes / minutes qui suive. Le splitpush se définit comme l'apparition de multiples pressions amené par une même équipe avec un (parfois plus) membre isolé sur une lane (généralement extérieure) et qui pushera tout simplement cette lane. Le reste de son équipe peut avoir plusieurs comportement, les deux grandes situations étant la prise de contrôle \ le bait nashor, et la deuxième, plus classique, et la mise sous pression d'une deuxième lane en y effectuant un push synchronisé avec le membre isolé. Le dilemme va alors intervenir sois plusieurs aspect. Le plus connu est celui du surnombre : on va avoir un splitpusher mobile (TF, Shen, ou quiconque munit d'un TP) qui va pouvoir push la l'âne dur laquelle il se trouve. Si l'équipe qui subit le splitush décidé d'envoyer quelqu'un pour l'arrêter, le splitpusher n'aura plus qu'a se téléporter pour rejoindre sa team et commencer un fight en supériorité numérique puisque la personne ayant rejoins la la lane qui se faisait splitpush ne sera pas présent. On aura donc soit un teamfight 5v4, soit une lane non défendue, c'est pour cela que l'on parle d'un dilemme.
Le deuxième type de splitpush se base sur une force de 1v1 supérieure du côté de l'équipe qui veut splitpush. Souvent amenée par un Assassin. Ainsi, il pourra splipush une lane et affronter en duel le défenseur adverse et en sortir gagnant pour ensuite pouvoir soit continuer son splitpush, soit engager un 5v4. Si l'équipe adverse décidé d'envoyer plus d'une personne pour neutraliser le splitpusher, son équipe se retrouvera en supériorité numérique sur l'autre zone sous pression et pourra en tirer avantage.
Et c'est cette notion de supériorité qui permet de dire que le splitpush peut contrer la teamfight comp : si l'equipe qui cherche a teamfight ne peut jamais le faire a arme égale, sa puissance et son avantage dans ce domaine se retrouve amoindrit.

Cependant, le splitpush n'est pas une fatalité, et il est possible de le contrer, tout se base sur la prise d'initiative. Si l'équipe engage en 5v4 avant que le splitpusher n'aie apposer une pression suffisante, celui ci sera obligé de rejoindre son équipe de manière non optimale et sa décision sera souvent altérée par l'urgence de la situation, de plus, le teamfight aura lieu en 4v5 pendant un certain temps, autant d'élément qui permettent a l'équipe victime d'un splitpush de sortir victorieuse de ce teamfight. Une autre façon de répondre au splitpush et de se munir d'un waveclear rapide et efficace, tout en empêchant toute possibilité de dive par l'équipe adverse. Ainsi, on pourra envoyer deux personnes pour neutraliser le splitpusher sans que l'équipe adverse ne puisse répondre par le push ou le dive. On peut aussi décider de prendre la fight en 4v4 en envoyant un membre de l'équipe munit de hard cc empêcher le splitpusher de rejoindre son équipe, ainsi le défenseur et le splitpusher ne participeront pas au teamfight, et cette situation peut parfois se révéler être la solution en teamfight en fonction de l'impact respectif des deux joueurs isolés.
Le splitpush doit donc avant tout être pensé par l'équipe qui souhaite l'utiliser avant de pouvoir en tirer un profit maximum sans que cette initiative ne puisse se retourner contre elle après une prise d'initiative de l'équipe adverse qui n'aurait pas été anticipée.


Exemple de splitpush comp : Top : Shen. Ou. Top : Renekton
Jungler : Hecarim. Jungle : Lee sin
Mid : Ahri Mid : Twisted Fate
ADC : Ashe. ADC : Caitlyn
Support : Annie. Support : Sona





Ici se termine ce guide d'introduction aux grandes stratégies sur LoL, il n'est pas finalisé, j'aimerai nottament ajouter des "games référence" qui seront en fait des games pro qui dont pertinented pour illustrer chaque cas de figure. Cependant, il faut pour cela que je replonge dans des matchs passés et que je repere puis sélectionne au mieux les games en question, cet ajout sera donc fait prochainement.
La mise en page n'est elle aussi pas finalisée, j'ai conscience du manque d'esthétisme et je compte me pencher sur cet aspect très bientôt, m'étant jusque la concentré sur le fond plus que la forme.

Pour finir merci d'avoir prêter attention a ce guide, et si vous avez des questions ou des remarques, n'hésitez pas a m'en faire part.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Les stratégies dans leur globalité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chatiment :: Academy :: Academy :: Guide :: League Of Legends-
Sauter vers: